Top articles

  • PLANTE... DU PIED

    15 mars 2020 ( #Ecriture collective )

    Chong Hu vient d'arriver au 2 Pont René Coty, la semaine dernière. Elle a emménagé, en toute discrétion, avec une amie taï au dernier étage de la Tour Carrée. Orlando, le gardien, habite la Tour depuis bientôt 10 ans. Il vient du Venezuela. Grand gagnant...

  • UNE STATUE DANS L’IMMEUBLE : atelier 3

    15 mars 2020 ( #Ecriture collective )

    Atelier 3 : LA CHUTE Contre toute attente, c’est Ève, la jolie esthéticienne écervelée qui a gagné le concours de nouvelles. Sans doute pas si écervelée que ça la pin-up ! La statue choisie, le chat fleuri, trône dans le hall depuis une semaine mais l’histoire...

  • LE MARI DE LA COIFFEUSE

    25 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Depuis son naufrage, il y avait déjà quatre ans de cela, ses cheveux n’avaient plus rencontré un peigne. Il faut dire que sur son île il n’y aurait eu qu’une arête de poisson qui puisse faire l’affaire. Aussi, il était hésitant devant ce salon de coiffure...

  • LE BILLET DU CINÉPHILE

    25 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Le 7 ème art qui vous ouvre la possibilité de réaliser un vieux rêve ? Qui n’a rêvé de revivre un évènement ou une période heureuse de sa vie ? Bedos nous en offre l’idée dans son film La Belle époque. Ce film léger nous emporte en l’année 1974. Daniel...

  • PIERRE

    25 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Non Pierre, je n’ai pas froid, garde ton pull. Je croyais que tu voulais au cinéma alors pourquoi me proposes-tu maintenant quelque chose qui me ferait plaisir à moi ? Bien, nous voici donc au restaurant. Tu m’as suivie pour un couscous alors que tu préférais...

  • LE FAUTEUIL

    25 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Mon premier contact avec le cinéma fut un choc : j’avais cinq ans et je découvrais « Blanche Neige et les 7 nains ». Un délice jusqu’au moment où la sorcière offre cette pomme si appétissante à Blanche-Neige. Je fondais en larmes. Confortablement juchée...

  • CINÉMA : atelier 13

    21 janvier 2020 ( #Cinéma )

    SUBJECTIF-OBJECTIF Subjectif : Faire en sorte d’influencer. Faire dire à quelque chose ce que l’on croit vrai ou ce qui nous intéresse et occulter une partie de la réalité. Prendre parti, laisser les sentiments influencer l’analyse. Objectif : Le fait...

  • POÈME À GÉRARD DEPARDIEU

    19 janvier 2020 ( #Cinéma )

    De loubard à Limoges Il a bien évolué, Dans les ruelles sombres Il a souvent castagné Quelques tronches bien moches Qu'il a vite rectifié. Le ciné l'a contacté Après une garde à vue, Il s'est de suite éclaté Jouer, bien vite il a su. D'embarquer toutes...

  • CLAP DE FIN

    15 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER Enfin un peu de repos. La salle s’est vidée. Le dernier spectateur de la dernière projection est sorti. Dans sa robe stricte, l’ouvreuse triste, fatiguée, s’installe au premier rang, allonge ses jambes lourdes, rêve regard baissé...

  • EKPHRASIS - ENTRACTE

    15 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER C’est donc l’entracte, comme l’indique le titre. La salle s’est vidée. Enfin, pas tout à fait. Au premier rang des larges fauteuils, face au côté jardin de la scène, elle est assise. Calme, détendue, pensive, elle semble méditer....

  • ENTRACTE

    11 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER « Toute la misère du monde » aurait été le titre de ce tableau si j’en avais été l’auteur. En fait Edward Hopper l’a peint en dix-neuf cent soixante-trois et nommé « Entract » Entracte, moment de répit dans le cours d’une vie....

  • UN INSTANT DE BONHEUR

    10 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER La pièce est plongée dans le silence, sur le mur gris bleuté, se diffuse une lumière blafarde qui accentue la perspective de l’espace surligné par un bandeau de couleur sombre. Les sièges, comme des soldats dans leur uniforme...

  • ENTRACTE

    09 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER 1963 Le temps est suspendu. Il arrête notre regard. Tout ici marque la pause. Bien sûr, à l’agencement des fauteuils, nous reconnaissons une salle de spectacle. Sans eux, le bord de l’estrade pourrait tout aussi bien figurer un...

  • ANTOINE, MON CALVAIRE

    09 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Tout petit déjà Antoine était compliqué. Il avait beaucoup de mal avec l’autorité. A l’école il s’ennuyait, ne comprenait pas le but des exercices qu’on lui imposait, refusait la docilité que montraient ses camarades. Son champ d’excellence à lui, c’était...

  • L'ENTRACTE

    07 janvier 2020 ( #Cinéma )

    ENTRACTE – Edward HOPPER Une dame, on ne sait pas qui ? attend dans une salle fuyante de murs, on ne sait pas quoi ? devant une scène pointillés sur l'arrière deviné, on ne sait pas où ? Elle a posé ses bras laiteux à angle droit sur le fauteuil suédine...

  • VICTORINE

    07 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Il a douze ans, pas un poil au menton. En ce temps-là l’ascenseur n’existait pas, il prenait l’escalier, haut lieu de convivialité où les locataires échangeaient quelques propos légers sur le temps, toujours pourri, la hausse du prix des pommes de terre,...

  • LES STUDIOS DE LA VICTORINE

    04 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Depuis toute petite les studios de la Victorine me font rêver. Le cinéma en général. Les stars, les costumes, les aventures ont bercé mes rêves de jour comme de nuit. Alors, quand j’ai appris que la ville de Nice proposait des journées portes ouvertes...

  • HISTOIRE DE NOUILLES

    04 janvier 2020 ( #Cinéma )

    Enfin, cinq minutes de tranquillité ; laissez-moi vous raconter. Les studios de la Victorine ont décroché le gros lot : une superproduction digne des meilleures années hollywoodiennes, un film fleuve de près de 3 heures, avec musique symphonique, décors...

  • DÉCOUVERTE AUX STUDIOS DE LA VICTORINE

    26 décembre 2019 ( #Cinéma )

    C'était une idée qui lui trottait dans la tête depuis son enfance. Que de livres lus, de films regardés avec son grand père. Sa grand-mère, durant le festival de Cannes, était secrétaire au bureau des artistes, dans l'ancien Palais, alors le petit garçon...

  • LE PETIT-FILS D'ARSÈNE LUPIN

    22 décembre 2019 ( #Cinéma )

    6 heures du matin, enfin presque. On attend Titi Lupin un parisien côté dans le milieu du cinéma, pour monter à la Victorine. Sur les marches du Méridien, délavées par l'orage, un parapluie s'ouvre, noir. Enroulée dans son écharpe de soie rouge* et lunettée...

  • LA FÉE-CINÉ

    20 décembre 2019 ( #Cinéma )

    Journées Portes Ouvertes de la Victorine aujourd’hui. Charly se faufile dans la foule agglutinée devant l’atelier de menuiserie, contourne le bâtiment, s’assied là, pour jouir du paysage. Devant lui, le calme, la mer bleue. Les divers bâtiments de la...

  •  L’UNIQUE, LA BELLE, LA DIVINE VICTORINE 

    17 décembre 2019 ( #Cinéma )

    Nouvelle sélectionnée lors du Concours de la Nouvelle Sénior 2019 à Nice Ils étaient venus, ils étaient tous là**, réunis autour de Louis Nalpas et Serge Sandberg, deux producteurs, créateurs de la Victorine dont ils avaient accompagné les premiers pas,...

  • NICE LA BELLE

    17 décembre 2019 ( #Cinéma )

    Il est six heures, la lune s'endort, le soleil sort, les volets s'ouvrent, les portes baillent, Nice s'étire ; la mer chante, les galets applaudissent, la promenade s'éveille, les joggers joggent, un chiwawa trotte, et sa maîtresse en laisse ; les deux...

  • CINÉMA : atelier 10-b

    16 décembre 2019 ( #Cinéma )

    ATELIER 10 : NOUVELLES EN ATELIER La nouvelle en atelier. Deux paragraphe s par séance. L’HISTOIRE SE PASSE AUX STUDIOS DE LA VICTORINE Atelier 10-b : la suite 1) Selon le contenu du dernier paragraphe (voir atelier 10-a), imaginez les conséquences sur...

  • ASSOCIATIONS D’IDEES

    10 décembre 2019 ( #Cinéma )

    WESTERN – cheval – chapeau – cow-boy – sueur – saloon – barbe – colt – gabardine – récompense – shérif – cigarette – hors-la-loi – prison Western, ça me fait penser bien sûr au cinéma. Les bons d’un côté, les truands de l’autre… et la brute alors ? Elle...

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>