FOOT

Publié le 14 Juin 2022

 

Ce matin je me suis levé du mauvais pied. Je me sens mou, dégonflé. Il y a un match important cet après midi. Dans l'état de faiblesse où je me trouve, je préférerai que l'entraîneur me laisse sur la touche. Je n'ai pas envie de prendre des coups et d'aller aux quatre coins du terrain. Je suis en fin de carrière. Si je joue, cela risque d'être mon dernier match. Je préfère reculer l'échéance. Je me sens usé, mal dans ma peau, la vache ! Récemment, j'étais encore un dur à cuire, mais maintenant juste mou du cuir.

Dans ma carrière, j'ai croisé des grands du foot : les Messi, Ronaldo, Zidane m'ont fait souffrir avec leurs dribbles, petits ponts et autres astuces. J'en garde des sensations inoubliables. J'étais sur le terrain avec eux, ils jouaient avec moi, je dirai même de moi ! C'étaient les meilleurs. Eux seront ovationnés à l'heure ou ils raccrocheront les crampons. Des articles dans les journaux, le récit de leurs exploits seront commentés. Moi, je retournerai dans l'ombre d'un placard, c'est le triste sort qui m'attend, à moins.......… à moins que ma dernière sortie soit le match gagnant de la finale de la coupe du monde. Alors, j'irai de musée en musée. C'est ce qui peut arriver de mieux à un ballon de foot.

 

Louis

Rédigé par Louis

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article