PARTIE 1 : LA PETITE LAMPE VACILLE

Publié le 22 Janvier 2022

 

Avec un extrait de Gérald pour incipit.

La petite lampe vacille. Les reflets sur la page blanche tremblent. L’ombre de l’abat jour ballotté par l’éclat de l’ampoule capricieuse escalade les murs, dégringole et se fixe sur le regard du rédacteur. J’écris avec frénésie.

J’écris mon rapport qui, pour mon supérieur, semblait d’une importance capitale. La moiteur du bureau faisait couler de mon visage de grosses gouttes de sueur, que j’épongeais à l’aide de mon grand mouchoir à carreaux noir et blanc.

Je me remémorais la scène et la vision du cadavre aperçu du pas de la porte pour, comme ils m’ont dit, ne pas souiller la scène du crime. Elle était allongée en travers du lit. Que faisait-elle la loin de son domicile qui, d’après ses papiers, se situait dans le quartier est de la ville. Pourquoi le chef tenait-il à ce que je lui fournisse rapidement une solution à ce crime.

La petite lampe du bureau continuait à vaciller en projetant des reflets sur ma page blanche qui demeurait désespérément vide. Cette affaire, c’était peut-être l’affaire de ma vie, moi inspecteur débutant, je me voyais comme l’éclat de l’ampoule capricieuse escalader les échelons de la hiérarchie. Alors je me suis mis à écrire avec frénésie.

De là ou je me trouvais j’ai pu voir le corps qui était là, au beau milieu d’un grand lit, elle était nue et ne bougeait plus. Seul le soleil jouait à faire vivre les ombres dans cette pièce plongée dans un silence de mort. Un de la scientifique, la couvrit avec un drap trouvé dans l’armoire. Un parfum de lavande envahit la chambre me faisant oublier le pourquoi j’étais là.

  • Alors ce rapport il arrive, cria le chef depuis son bureau

Je me mis comme les reflets sur la page blanche à trembler en essayant de me rappeler les cours de l’école de police. Ma feuille termina dans la corbeille, que pouvais-je lui dire. Je pris une nouvelle feuille sur laquelle j’écrivis :

  • Elle était morte


 

Rédigé par Bernard

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article