M INTERDIT

Publié le 13 Janvier 2022

M INTERDIT

 

Un papi en déséquilibre sur ses deux quilles veut prendre un escalator dans une grande surface. Affublé d'une canne qui se coince dans ses pieds, il s'affale de tout son long dans l'escalator qui progresse vers le palier à la vue de curieux indifférents au pauvre vieux qui ne peut se relever. Deux personnes essaient de le soulever , et tous trois arrivent sur le ventre à l'étage.

____________________________________________

 

Les deux personnes ayant déplacé le vieux monsieur pour dégager l'arrivé au palier, le soulèvent et s'inquiètent des conséquences de sa chute. Le monsieur les rassure et leur offre un verre, le coin brasserie étant à proximité. Il leur avoue qu'il a chuté volontairement pour voir la réaction des personnes présentes. Ils font un bilan ensemble de leur ressenti. Ils sont d'abord surpris puis en rigolent. L'homme et la jeune femme se présentent car ils ne se connaissent pas. Ils surprennent la conversation deux voyous qui commentent l’événement.

_________________________________________________

 

_______Tu as vu cet imbécile avec deux pattes folles qui veut jouer au jeunot. En plus se faire seul un croc en jambes avec sa propre canne. A son âge, il est dans ses soixante dix carats, il devrait être dans une maison pour vieux.

_______En plus qu'est ce qu'il doit coûter à la sécurité sociale !

_________________________________________________

 

Plus loin, une dame seule soliloque, elle plaint ce pauvre monsieur handicapé, pourtant dans la force de l'âge, Elle irait bien l'aborder mais il n'est pas seul, et, oserait-elle ? Plus jeune, c'était son métier, sans bagage, il fallait vivre. Tout en raisonnant ainsi, elle zyeutait ce monsieur qui s'en aperçut et lui sourit. Les deux jeunes gens qui avaient sympathisé partirent ensemble après avoir salué le non handicapé, Lui même se leva, se dirigea vers la dame, s’arrêta a sa hauteur,lui demanda la permission de s’asseoir à sa table, ce qu'elle accepta avec un grand sourire en lui disant : mais vous ne boitez plus ? Le ton était donné.

_____________________________________________

 

moralité : grâce à un simulacre de chute deux couples se formèrent.

 

 

 

Rédigé par Louis

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article