PROBLÈME RÉSOLU

Publié le 10 Décembre 2021

Il replia son journal avec un large sourire. Sa tasse de café refroidi venait de se renverser sur son pantalon, mais il n’y prêta pas attention. Il venait de lire dans les avis de décès que son ancien chef avait quitté ce monde. Quelle satisfaction ! Il l’avait tellement fait souffrir, ces dernières années à l’usine : c’était un sadique qui passait son temps à jouer de mauvais tours aux plus faibles, ceux qui ne savaient pas se défendre. A lui, entre autres. Pour lui, aller travailler le matin était devenu un véritable supplice. Il s’attendait toujours à trouver une machine en panne, qu’il était incapable de réparer, bien évidemment. Et dans ce cas-là, le Chef arrivait d’un bon pas, pour se moquer de lui et de son incapacité à la remettre en état et reprendre son travail, fait de gestes mécaniques et répétitifs. Son seul désir, ces jours-là, aurait été de passer derrière son chef avec un couteau et de le lui planter entre les omoplates. Hélas, c’était pas la question, bien sûr, il ne pouvait pas le faire. Il se serait retrouvé en prison, et sa pauvre femme n’aurait rien compris : elle avait épousé un homme si gentil, trop gentil. Ça ne pouvait pas se terminer de cette façon. Pourtant, quelqu’un l’avait assassiné, et lui et ses collègues en étaient enfin débarrassés pour toujours. Un seul problème, et ça changeait obligatoirement sa vie : l’assassin était sa petite femme à lui, qui en avait assez de le voir partir travailler le matin en faisant la tête, et revenir le soir dans le même état. Là, maintenant, elle ne le verra plus, c’est sûr, et lui sera enfin tranquille et souriant pour toujours…

Annie TIBERIO

 

Rédigé par Annie

Publié dans #Divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article