MOND

Publié le 19 Mai 2021

MOND

Edmond, un garçon de six ans, naquit avec à la main une malformation, autrement dit un moignon. Il s’escrimait avec obstination pour tenir de cette main un crayon. Il arriva à une certaine précision car il avait un don. A toutes occasions, il griffonnait sur papiers, cartons, chiffons et même cloisons. D'abord à tâtons, puis avec plus de conviction, ses traits se précisaient en des combinaisons de bons tons. De brouillon en champion, il en vint à l'aquarelle en changeant d'horizon, puis l’acrylique et l'huile lui donnèrent plus de satisfactions. Par ambition, pour faire connaître son nom, à la morte saison, il tagua des portions de murs d'une prison. Fanfaron, il peignit des paillassons devant les perrons de magasins afin que les plantons en faction incitent les clients à s'essuyer les arpions. Il dessina sur le trottoir du goudron en fusion : l'illusion était telle que les piétons repartaient à reculons. Par dérision, il signait « Mond » ses compositions, tronçon de son prénom. Sans piston, grâce à la profusion de son écusson, il fut enfin connu et reconnu comme un artiste de la rue dans toute la région.

 

Louis

Rédigé par Louis

Publié dans #Ecrire sur des photos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article