Dans le silence de ce cloître

Publié le 2 Mars 2021

 

 

 

Dans le silence de ce cloître où j’ai trouvé refuge fuyant le monde et sa société, assis sur un banc je me penche sur mes souvenirs.

 

Aujourd’hui, je suis seul et mon âme est tourmentée. J’écris, j’aligne des mots sur les pages blanches de mon carnet pour faire fuir mon sentiment de culpabilité. Suis-je coupable d’avoir par insouciance, oublié que la vie est fragile comme une coccinelle sous les bourrasques du vent.

 

 

 

Je me souviens de quelques images puis un brouillard a envahi ma tête. Que s’est il passé?

Nous étions tous les deux. Elle, elle chantait et moi, je riais. La vie nous appartenait. Nous roulions le long d’un grand champ de blé quand soudain tout s’est arrêté. Le monde pour moi a pris la couleur du deuil. Elle était partie et moi, j’étais là à me dire «c’est à cause de toi». Pourtant, j’aurais du freiner quand il est arrivé, zigzagant sur la route mais elle, elle chantait et moi je riais !

 

Dans le silence de ce cloître je cherche ma vérité.

 

Elle, j’ai laissé dans cette voiture sur le bord de ce champ, comme une stèle, un mausolée et où le temps se refuse de déposer son manteau de rouille comme pour me dire et me faire comprendre de ne pas l’oublier. Elle qui chantait et moi qui ne ris plus.

 

 

Rédigé par Bernard

Publié dans #Ecrire sur des photos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article