JE ME SOUVIENS

Publié le 13 Février 2021

 

Je me souviens d'avoir eu dans mon enfance un chien !

Je ne me souviens plus si c'est la réalité ou une fable.

Je me souviens qu'à midi autour de la table

Pour les petits c'était de l'eau, pour les grands du vin.

Je me souviens, c'est beaucoup dire,

Je me souviens, d'abord les pleurs et puis les rires.

Je me souviens que je ne suis plus sûr de rien.

Même pas d'inventer des histoires,

Fausses ou aléatoires.

Je me souviens que les années passent,

Je ne sait pas combien mais elle s'entassent.

Et mine de rien moi je me tasse.

Je me souviens que de 14 à 19 ans,

J'ai eu un copain, un ami, un maître, un tyran.

Qui m'a procuré du plaisir mais aussi du tourment.

Je veux parler de la bicyclette, ou plutôt du vélo.

Le dimanche à plusieurs ou en solo

Nous parcourions des kilomètres à tire-larigot.

Soit la matinée dans les proches environs,

Ou la journée jusqu'au barrage de Castillon.

Parfois Grasse, Draguignan et retour par le Muy.

L'Estérel. Cannes, nous arrivions flapis.

Aussi Nice le col de la Cayolle et retour dans la journée

Pour voir à midi le tour de France passer.

A 19 ans, la dernière année ou j'ai pratiqué,

Nice Avignon, une sacrée tirée.

Retour le surlendemain,

Heureusement, le mistral nous a donné un coup de main.

A la fin de l'année j'ai raccroché le vélo, serein.

J'ai repris à 62 ans, jusqu'à 80.

Je me souviens que j’aurai encore beaucoup à dire,

J'ai choisi le concret et prêter à sourire.

 

LOUIS

Rédigé par Louis

Publié dans #Oulipo

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article