SOUVENIR LIQUIDE

Publié le 15 Octobre 2020

 

Merci de ne rien stocker.

Et plus si affinités.

Le bruit des hélicos, au loin dans le bleu ciel. Les rivières sont priées de couler sans rugir.

Et les mains de s'auto-nettoyer sans trop se desquamer.

Nos yeux ridés creusent les sillons de la désinvolture.

L'ornithorynque se fend la gueule, qu'il a peu commune. Croisé athée du canard et du castor, pour le Masque et la queue... Il vit dans l'eau et se repose sur terre. Corps de loutre et yeux de phoque.. la femelle allaite sans passer par mamelle..

Suinter la vie. Un rêve. ​ Chercher l'ombre sans passer par la lumière​ .

Escamotons les couleurs, le noir comme objectif.

Nous sommes la légende des siècles passés. Et le futur possible.

Cellule souche échouée sur le littoral, ballottée par les flots de l'épigénétique.

Un clone à venir.

Sirène muette bravant la tempête.. mégalodon sans les dents.. retour aux sources.

L'archétype collectif entre en transe, s'insinue dans l'atmosphère, imprègne les tissus,​ nos​ tissus. Le blastocyste éclate, féconde le monde nouveau. Des clones.

Je suis l'autre, tout autant que Nous.

Une sphère liquide où nagent des particules vitales. La vie.. quand les cheveux poussent, les ongles rugissent, la peau transpire, les cils frétillent, les poils.. hirsutes.

L'encre profane le papier, tente de tracer la voie. Noé l'ancien nous a mené en bateau sur son arche perdue. Les loups se sont enfuis, ils ont rasé les murs de la cathédrale d'eau. Ils ont seuls survécu. Les étoiles ont plongé, aspiré sans répit le trou noir des Galaxies.

Damasio président. Werber Archange. Tous les choix sont permis. La note sociale brisera le cristal. Et la parcelle divine exultera. Un sauvetage édulcoré réservé à l'élite.

Nous sommes le présent inespéré. Je Tu, Iel.. la Toison d'Or, le Graal, Pégase ou chimère. La musique nous sauvera, onde parmi les ondes, enveloppe brumeuse noyant les sens en plaisir érigé.

Le monde sera, avec ou sans​. Banni cramoisi flétri honni.. choisis.

Un monde sans lieu ni loi.

Sans toi ni moi.

 

Rédigé par Nadine

Publié dans #Rêves

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article