C'est la chambre puis le lit où l'insomniaque rêve de s'endormir

Publié le 5 Octobre 2020

 

 

 

   Rêve des femmes de Kirstine Nangala Brown

 

 

 

 

 

Ah, ces cercles, ces ronds,

Pourraient-ils se convertir en escarcelles, en pognon ?

Cette ligne sinueuse, rieuse

Avec impasse, rien ne va plus,

Aux virages larges ou aigus,

Ces ronds de plus en plus s' entremêlent,

Se mêlent, se croisent, pêle-mêle.

D'un jaune canari à des mauves aigris,

Aux nombreux stops, prudence, ralentis !

Cette route : autoroute ou nationale,

Emprunte-la, vaille que vaille,

Va au bout de ton destin,

Nouveau départ ou est-ce la fin ?

 

Que t'inspire d'autre cette image ?

Des cours d'eaux, des rivages.

Vues du ciel, des huttes d'indiens,

De couleurs ou de tons vénitiens,

D'énormes tournesols,

Ou, tous identiques, des grands bols.

Et si de plus ton rêve,

En ces heures de trêve,

T'emmène te promener dans les cieux

Auprès de ces oiseaux au plumage chaleureux.

Prends garde, ô être orgueilleux,

De te retrouver au sol, dégringolé de ton pieu.

 

 

Rédigé par Louis

Publié dans #Rêves

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article