CRI DU COLIBRI

Publié le 11 Septembre 2018

Une tomate inconnue échouée sur le bitume après collision fortuite.

Inconnue… et donc suspecte.

Couleur fluo virant du mauve au jaune cédrat.. format carré évoquant un Rubik's Cube innocent, décidé à s’insérer sans détour dans une cagette. Aucun signe de vie alentours.

La tomate soudain s'éveille et semble s'animer. Elle roule doucement.. carrément, sur l'asphalte, comme mue d'un stress subit..

Peut-être le fruit d'une innovation agrobiologique. Une puce qui localise.. sans gratter. Enduite d'un pesticide incolore à l'odeur suave d'un champ de lavande.

Il faut rejoindre la cagette cible, avant l'obsolescence programmée, la compression à venir.. avant la mise en boîte, ou plutôt en tube.. Une sauce lyophilisée destinée aux astronautes, ou futurs candidats au vol pour Mars… la planète rouge qui fascine le regard, depuis la dernière éclipse de Lune. Elle, suit toujours son cours, tandis que Mars scintille au ciel tel une guirlande esseulée.

La tomate a eu chaud. Un été torride, des frontières à franchir, des torrent de boue, des plaines désertes, des cimes enneigées, des plateaux ventés. Rien ne l'arrête. Sauf peut-être... une inquiétude. L'air ambiant, parsemé de fines particules.. les paquebots géants, à quai. La mer. Le but enfin.

Une respiration soufrée.. souffrante. Un hoquet d'espoir. Un clin d'œil à Mars… comme une larme à l’œil, une poussière qui s'incruste.

Les Lumières de la ville. Un instant d'égarement, un pas qui se cherche.

Le touriste a fui la meute, ou bien.. ses congénères l'ont lâché dans la brousse.

La rangers boueuse écrase sans ménagement le fruit trop mûr.

Fin de partie, sans égard pour l’agrobiologie.

Rédigé par Nadine

Publié dans #Écologie et environnement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article