LES FIGURES D'ANALOGIE

Publié le 11 Août 2017

Le Chat - Phiippe Geluck

Le Chat - Phiippe Geluck

  • La comparaison rapproche deux éléments au moyen d'un mot comparatif.

La mer

est

comme

un miroir.

comparé

 

mot
comparatif

comparant

   
    

Le mot comparatif peut être :

 une conjonction : comme, ainsi que…

 un adjectif : pareil à, semblable à…

 un verbe : ressembler, avoir l'air…

 

  • La métaphore est une comparaison implicite, sans mot comparatif.

La mer

est 

un miroir.

comparé

 

comparant

 

Dans cet exemple, le rapprochement entre le comparé et le comparant est opéré à l'aide d'un verbe attributif (est).
À l'intérieur d'un GN, ce rapprochement peut aussi être opéré à l'aide…

- d'une apposition: exemple : la lune, galet du ciel (M. TOURNIER)

- d'un complément du nom : exemple : le trou noir de mon chagrin (L. ARAGON)

Il arrive parfois que le comparé ne soit pas exprimé dans une métaphore.
Le dernier voyage que Micromégas fit sur notre petite fourmilière (= la Terre). (VOLTAIRE)

 

Pour faire une métaphore, on peut :

- prêter des qualités animales à un être humain (vipère de voisine)

- attribuer des qualités inanimées à un être animé (attitude de glace)

- emprunter des qualités des éléments naturels (rire liquide)

- créer des associations d'idées entre les mots (se cramponner à ses rêves)

 

Il faut cependant éviter les formules courantes et les clichés usés.

 

 

On parle de métaphore filée lorsque plusieurs comparants appartenant à un même champ lexical se succèdent.  (Champ lexical : c'est l'ensemble de mots qui se rapportent à un même thème.)

Ex : briller, éclairer, lampe, scintillant, soleil font partie du champ lexical de la lumière.

 

Bienheureuse la cloche au gosier vigoureux                           L'empereur était là, debout, qui regardait.
Qui, malgré sa vieillesse, alerte et bien portante,              Il était comme un arbre en proie à la cognée.
Jette fidèlement son cri religieux                                      Sur ce géant, grandeur jusqu'alors épargnée,
Ainsi qu'un vieux soldat qui veille sous la tente.                  Le malheur, bûcheron sinistre, était monté;
(BAUDELAIRE)                                                                   Et lui, chêne vivant, par la hache insulté,
Tressaillant sous le spectre aux lugubres revanches

Il regardait tomber autour de lui ses branches.
(VICTOR HUGO)

 

  • La personnification est un cas particulier de la comparaison ou de la métaphore : une chose ou un animal est comparé à un être humain (voir l'exemple précédent où la cloche est personnifiée).

 

    Parce qu'elles suggèrent des images, comparaisons et métaphores sont très nombreuses dans les textes descriptifs.

     

     

    •  L'allégorie est une figure qui utilise fréquemment la personnification. Elle décrit une idée abstraite en employant une image concrète et des procédés narratifs et descriptifs, c'est-à-dire en utilisant une histoire pour exprimer cette idée.

     

    Je vis cette faucheuse. Elle était dans son champ.
    Elle allait à grands pas moissonnant et fauchant,
    Noir squelette laissant passer le crépuscule.
    Dans l'ombre où l'on dirait que tout tremble et recule,
    L'homme suivait des yeux les lueurs de la faux.

    (VICTOR HUGO)

    __________________________________________________________________________
     

      Publié dans #Les ateliers

      Repost 0
      Commenter cet article