LA CONSTRUCTION DU RÉCIT

Publié le 12 Août 2017

LA CONSTRUCTION DU RÉCIT

 

Il existe plusieurs façons de construire un récit. En voici trois, à expérimenter…

 

  • En suivant un ordre chronologique et les 5 étapes de la nouvelle classique :

 

1) La situation initiale : on plante le décor, on présente les personnages

2) L'élément déclenchant : une action qui perturbe la situation de départ.

3) Conséquences : l'élément déclenchant provoque des péripéties, des réactions des personnages.

 

4) Résolution : quelque chose permet de résoudre le problème, dénouement qui mène à la chute.

 

5) Chute : fin de l'histoire, inattendue. Dans la nouvelle à chute, la chute parfaite, c'est quand le dernier mot donne la clé de l'histoire.

 

Voir lien ci-dessous :

EXEMPLE : Pauvre petit garçon de Dino Buzzati

"Pauvre petit garçon", nouvelle à chute de Dino Buzzati

http://lewebpedagogique.com/asphodele/files/2012/02/PAUVRE-PETIT-GAR%C3%87ON1.pdf

*****

 

  • En commençant le plus près possible de la fin :

 

Au lieu de suivre l’ordre chronologique, le récit commence presque au dénouement. La situation dans laquelle se trouve le personnage est expliquée au moyen d’analepses, entrecoupées de temps actuel de l’action. Ce procédé ajoute du suspense à l’histoire.

 

Voir lien ci-dessous :

EXEMPLE : La fenêtre de Gérald Iotti

*****

 

  • En écrivant à la façon d’un journal intime, livre de bord ou roman épistolaire :

Le texte, rédigé de façon régulière ou intermittente, raconte un histoire, les réflexions ou les sentiments du personnage ou de l’auteur. Ses entrées sont habituellement datées.

 

Voir lien ci-dessous :

EXEMPLE : Extraits de Le journal d’Anne Frank et des Liaisons dangereuses de Choderlos de laclos

Publié dans #Les ateliers

Repost 0
Commenter cet article