L'ANAMNÈSE

Publié le 15 Mai 2017

Les Coquelicots - Claude Monet

Les Coquelicots - Claude Monet

L’anamnèse selon Roland Barthes, « c’est l’action que mène le sujet pour retrouver sans l’agrandir, ni le faire vibrer une ténuité du souvenir. »

Ex :

« Au goûter, du lait froid sucré. Il y avait au fond du vieux bol blanc un défaut de faïence ; on ne savait si la cuiller, en tournant, touchait ce défaut ou une plaque de sucre mal fondu ou mal lavé. »

Roland Barthes, « Pause : anamnèses », Roland Barthes par Roland Barthes,

 

Une anamnèse consiste donc à faire un inventaire autour d'un élément, en collectionnant les images qui surgissent à l’évocation de cet élément sans y ajouter des sentiments ou des explications.

 

 

Une anamnèse par Chateaubriand :

« Hier au soir je me promenais seul ; le ciel ressemblait à un ciel d'automne ; un vent froid soufflait par intervalles. A la percée d'un fourré, je m'arrêtai pour regarder le soleil : il s'enfonçait dans des nuages au-dessus de la tour d'Alluye, d'où Gabrielle, habitante de cette tour, avait vu comme moi le soleil se coucher il y a deux cents ans. [..]
Je fus tiré de mes réflexions par le gazouillement d'une grive perchée sur la plus haute branche d'un bouleau. A l'instant, ce son magique fit reparaître à mes yeux le domaine paternel. J'oubliai les catastrophes dont je venais d'être le témoin, et, transporté subitement dans le passé, je revis ces campagnes où j'entendis si souvent siffler la grive. »

Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

 

 

Quelques liens :

LECTURE :

Extrait de La Baie des Anges de Max Gallo, récit du premier matin à Nice de Vincente Gallo.

SUJET D’ÉCRITURE :

Votre personnage a reçu son courrier. Un mot l’a plongé dans l’anamnèse. Continuer son histoire en inventant des souvenirs provoqués par le chapitre précédent. Ces souvenirs doivent impliquer un des personnages créés par l’atelier, quelqu’un que votre héros aurait connu dans le passé dans un village.

Publié dans #Les ateliers

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article