LE RAT DES VILLES ET LE RAT DES CHAMPS

Publié le 7 Février 2017

Sur le thème LES ANIMAUX, le monologue intérieur...

SUJET D'ÉCRITURE :

Tirer au sort une fable de La Fontaine et réécrire l’histoire en prose, avec un vocabulaire actuel, et en incluant les bribes de monologue intérieur de l'un des personnages. Puis, comme il restait du temps, l'histoire a été transformée en FIB.

 

***

1°) Monologues intérieurs

 

Il était une fois un Rat des Villes qui avait invité un Rat des Champs à déjeuner dans une belle demeure bourgeoise. Ils festoyaient tous deux, installés confortablement sur un tapis de Turquie. Un repas raffiné. Le Rat des champs se régalait d’ortolans. Délice. Mmm... Et quel cadre !

Soudain, un bruit à la porte de la salle. Panique. Le Rat des Villes détale, le Rat des Champs le suit. Zut ! Mes ortolans !! Heureusement, le calme revient vite et le Citadin dit :

Achevons notre rôt.

Mais le Rustique n’apprécie guère que l’on interrompe ainsi son repas. La bouffe, c’est sacré. Il décline, manger avec la trouille au ventre, tu parles d’un plaisir, et, à son tour, invite son ami, précisant que chez lui, si il n’y a pas de festin de roi, au moins, on peut savourer son repas tranquillement. La moindre des choses, quand même !

***

2°) FIB

 

Le

Rat

Des Villes

Invita

Le Rat campagnard

Mais le bon repas fut gâché.


 

Le

Rat

Des Champs

Préféra

Repartir chez lui

Où il pouvait dîner tranquille.

 

 

Le beau Rustique repartit

Car dans sa campagne

Pas d’ennui ;

On mange

Sans

  Peur !

 

 __________________________________________________________________________
 

Publié dans #Les animaux

Repost 0
Commenter cet article