JERUSALEM

Publié le 30 Mai 2016

Sur le thème "la ville", flânerie et monologue intérieur...

Du haut des remparts, la vue sur la vieille ville est à couper le souffle, mais ces pavés inégaux m’ont un peu brisé le dos. La porte. C’est comme ça qu’on entre dans le cœur de la ville. Des millénaires me tombent dessus soudain, impressionnant ! Retour au réel, ces guides qui se précipitent, et en anglais « un tour de la ville Mrs ? » Lâchez-moi, je veux la découvrir toute seule ! C’est qu’ils insistent, obligée d’être un peu désagréable, pas le choix.

Ruelle tout en couleurs et odeurs. Ça sent les épices. Mmm ! Ça valait le coup de goûter ce falafel. Tous ces cris m’assourdissent, un peu de calme et de fraîcheur dans cette petite rue. Et revoilà la foule, des hordes de touristes en rangs serrés, encadrés par leurs tour operators, drôle de façon de voyager, moi ça me gonflerait d’être en troupeau tout le temps !

Je suis perdue dans cet enchevêtrement de venelles qui montent, descendent. Où suis-je ? Peu importe, ça me plaît d’être égarée. Tiens, me voilà dans la grande rue commerçante. Superbes, les poteries aux décors bleus, les tapis bariolés. Ils essaient de m’alpaguer, j’en peux plus, je veux rien acheter ! Où est le mur des lamentations ? J’ai promis à la voisine d’y déposer son message à Dieu dans un petit papier plié. On plaisante pas avec ça ! Et le Dôme du Rocher ? Impossible d’y accéder, c’est pas la bonne heure. Compliqué de visiter cette ville ! Des flics et des militaires partout dans ce coin. Pas top ! Je sais encore plus où je suis. Cette fois je suis perdue de chez perdue. Ce groupe de gamins, si je leur demande en anglais peut-être ? Je ne leur ai pas donné d’argent. Mais c’est qu’ils se mettent à m’insulter, me jeter des pierres, ça y est, j’ai mon intifada à moi ! J’ai peur. Ouf ! Ce marchand de tapis est charmant et sa boutique un refuge bienvenu. Et le thé qu’il m’offre est délicieux. Surprise à tous les coins de rue dans cette ville !

Rédigé par Constance

Publié dans #Ville

Repost 0
Commenter cet article