UN MONDE SANS SI

Publié le 20 Avril 2016

Petite délire en si... ou plutôt, sans...

**********

Et si je refaisais le monde ? Et si j'avais un marteau ? Et... ah !si j'étais riche... Et... si on chantait, la, la, la, la... ♪ ♪

Il a suffit que je me penche au bord d'une portée. La clé de sol, envoûtante de circonvolutions élégantes, m'enlace. Je tombe sur son horizon hachuré. Là, une symphonie me happe... me harpe ?

Emportée par une ronde allegro, je valse sur un sol en trémolo sur une corde. Une cascade de croches me fait un croche-patte, je trébuche sur un bémol tout proche. Un dièse me reçoit, fenêtre ouverte sur le la, là, au milieu de la portée. Une suite en farandole de noires cramponnées en triolet, de blanches joufflues comme des bulles, court, saute de ligne en ligne. Tout en bas, tout bas, le do barré résonne, ponctué d'un silence.

Sur le soupir, je fais la pause.

Puis, la musique recommence, bancale. Les notes ont perdu le la, le fa dégringole vers le ré, le mi se hisse jusqu'au do. Une fausse note coupe la mesure ; toute la gamme est en effervescence. Il se passe quelque chose de grave, je crois... C'est au point d'orgue que tout a dérapé. Les notes s'emballent... Il en manque une ! Qui ? Pourquoi ?

Cacophonie sur la portée ; ça s'agite, ça s'entrechoque, ça vocalise : do, ré, mi, fa, sol, la, , do.

Soupir entre la et do ? Le si a disparu ! De triolets en triple-croches, un bourdon se propage...

Et si le si s'en était allé siffler là-haut sur la colline ? Et si c'était ça, refaire le monde ? ♫

Rédigé par Carmella

Publié dans #Musique

Repost 0
Commenter cet article